Vue d'une côte de Libreville , la Capitale gabonaise

C'est le Thème d'une Conférence qu'animera le 11 Février 2004 au Centre Culturel Français de Libreville à 18'30 , Nicaise Rabenkogo, Chercheur

.

Résumé :

Les mois de Novembre et Décembre 2003 ont été marqués, à Libreville, par des catastrophes naturelles (inondations, glissements de terrain, érosion du bord de mer) ayant entraîné des pertes humaines et d'importantes dégradations matérielles. Ne serions-nous pas face à l'impact des variabilités climatiques et marines?

La probabilité de voir se généraliser et s'intensifier ces catastrophes est assez grande. En effet, nous entrons dans une phase d'accélération des processus géomorphologiques. La présente conférence vise à informer le public , notamment les élèves, sur l'impact des aléas climatiques et marins et à sensibiliser les politiques sur la nécessité, voir l'urgence, de définir une stratégie de gestion des risques naturels au Gabon. Celle-ci serait axée sur:
  • 1)la prévention par l'information et la surveillance des sites vulnérables,
  • 2)la protection des personnes et des aménagements par la cartographie des zones vulnérables et la construction d'ouvrages de défense.




    DATE : 30 janvier 2004
    LIEU : Centre Culturel Français de Libreville

    ANIMATEUR : Nicaise RABENKOGO

    Chercheur à l'IRSH /CENAREST

    Coordonnateur de l'ACDAC

    Tél : (241) 37-08-44 ; E-Mail : rabenkog@inet.ga

    Contact : Noël OVONO EDZANG : responsable du cycle des conférences de l'ACDAC

    Tél : (00241) 29-35-22

    E-mail : noel.ovono@caramail.com

    Avec les collaborations de :

    Association Internationale des Jeunes Francophones (AIJF)
    TOTAL GABON
    Centre Culturel Français (CCF) de Libreville
    Institut de recherches en Sciences Humaines (IRSH) - CENAREST
    Portail www.Coopgabon.net